Continuer sur le site de Moisson Mauricie / Centre-du-Québec

Augmentation des demandes d’aide alimentaire en 2022

Près de 31 500 personnes ont recours à l’aide alimentaire chaque mois en Mauricie et au Centre-du-Québec

Augmentation de près de 5 000 personnes aidées

En savoir plus
Continuer sur le site de Moisson Mauricie / Centre-du-Québec

27 octobre 2022

Dévoilement du Bilan-Faim 2022

Près de 31 500 personnes ont recours à l’aide alimentaire chaque mois en Mauricie et au Centre-du-Québec

Augmentation de près de 5 000 personnes aidées

En l’espace d’un an seulement, le nombre personnes aidées chaque mois par Moisson Mauricie / Centre-du-Québec a augmenté de près de 5 000 personnes, ce qui représente une hausse de 16 %. Ainsi, ce sont 31 466 personnes qui ont recours à l’aide alimentaire chaque mois, comparativement à 26 492 personnes en 2021.

C’est en effet ce que révèle le Bilan-Faim 2022 du regroupement provincial Les Banques alimentaires du Québec, dont fait partie Moisson Mauricie / Centre-du-Québec, qui collige les données socioéconomiques provenant de plus de 1 200 organismes desservis par le réseau. La situation est d’autant plus inquiétante avec l’inflation qui atteint des sommets et qui ajoute un fardeau sur les personnes qui vivent une situation difficile.

Alors que l’on craint une prochaine récession, dont les effets viendraient s’ajouter aux difficultés causées par la pandémie et aux impacts de l’inflation, le réseau des Banques alimentaires du Québec aura assurément besoin d’un plus grand soutien du gouvernement.

 

 Plusieurs banques alimentaires manquent de denrées

Le réseau se retrouve sous une forte pression face à la demande grandissante depuis 2 ans. De plus, 62 % des organismes qui offrent des services d’aide alimentaire ont déclaré avoir manqué de denrées provenant de leurs sources d’approvisionnement régulières dans la dernière année. La grande majorité a dû se résoudre à faire des achats. Le réseau est doublement affecté : les organismes ont moins de denrées alors que les frais liés au transport pour récupérer les denrées connaissent une augmentation. Le travail de Moisson MCDQ avec les associations Les Banques alimentaires du Québec ainsi que Banques alimentaires Canada pour augmenter les arrivages de nourriture est d’autant plus important.

Jean Pellerin, président du conseil d’administration de Moisson MCDQ, souligne : « La hausse des différents coûts a un impact important sur le budget des gens. Depuis plusieurs années, on note que les personnes seules sont davantage fragilisées, car elles ont un seul revenu pour couvrir leurs dépenses. »

 

Le visage de la faim en 2022 en Mauricie et au Centre-du-Québec :

  • 31 466 personnes aidées chaque mois, une augmentation de 16 % depuis 2021, alors que l’on comptait 26 492 personnes aidées
  • 28 % des personnes aidées sont des enfants, ce qui représente 8 811 enfants
  • 61,6 % des ménages aidés sont composés de personnes seules
  • 26,2 % des ménages aidés incluent des enfants (familles monoparentales et biparentales)
  • 13,4 % des ménages aidés ont un revenu d’emploi ou l’assurance-emploi comme revenu principal (hausse de 3,4 %)
  • 10,8 % des ménages aidés ont la pension de vieillesse ou une rente de retraite comme revenu principal

À propos de Moisson Mauricie / Centre-du-Québec

Moisson Mauricie / Centre-du-Québec travaille depuis plus de 30 ans pour récupérer, trier et distribuer équitablement la nourriture. Moisson, c’est 71 organismes membres qui aident chaque mois 31 466 personnes, dont 8 811 enfants. Moisson, c’est 424 personnes soutenues dans leur intégration sociale et à l’emploi pour développer leur savoir-être et leur savoir-faire. Moisson, c’est la personne au cœur de nos actions!